Une fois que l’on veut se mettre au “sport” parfois le plus complexe c’est de savoir par quoi commencer.

J’ai moi-même eu un grand nombre de questions, des périodes de tâtonnements et du coup je vois que ce sont ces doutes et ces questions qui me reviennent dans vos messages et dans vos commentaires.  Je vais donc tenter de partager avec vous ce par quoi je suis passée et comment je m’en suis sortie dans tout ça. Je vous en avais déjà un peu parlé dans l’article oú j’explique la naissance de la sportive qui sommeillait en moi 🙂 (ici) mais cette fois, je vais détailler un peu plus.

 

La salle de fitness :

Dans un parcours assez classique, je me suis inscrite à une salle dans l’optique de prendre des cours de fitness car à ce moment-là de ma vie, la muscu c’est pas pour moi… Je ne veux pas ressembler à un mec et les filles trop musclées c’est moche. J’ai une idée très arrêtée sur la question.

Mais voilà…les cours collectifs c’est pas ma tasse de thé si je puis dire…. J’ai horreur de « Miss je me la pète » (et pourtant vous avez compris, j’aime faire la belle dans des tenues les plus fun et colorées. Pour moi tout est une question d’attitude… et ça se trouve je ressemble à une de ces miss qui m’irritent 😊 ! Allez savoir…. Au final on ne se voit pas de la même façon que les autres…), je ne supporte pas de devoir me « battre » pour avoir mon matériel ou mon vélo de spinning (selon les salles on ne peut pas s’inscrire à l’avance sur internet) et n’en parlons pas de la galère pour se garer. Je crois que le jour où j’ai définitivement craqué c’était dans un cours de bodypump ou je voyais une pauvre fille débutante qui ne savait pas faire les fentes…et la coach qui lui a montré une demi seconde et tout le long je la voyais s’épuiser pour un exercice mal exécuté et qui allait sans doute lui donner pour unique résultat qu’un bon mal aux genoux.

Du coup j’ai dit stop….Je vais faire chez moi, il y a tout sur internet. Et ça après avoir ragé contre le fait de m’être engagée pour un an dans une salle oú je n’irai pas… Mais les divorces mettent parfois du temps à se prononcer… Pour ma part c’est fait, j’ai divorcé de mon ancienne salle de gym. 😉

 

Le sport à la maison :

Pas facile de se motiver seule et pas facile de savoir quoi faire. Rajoutez à cela qu’il faut du matériel et que même si on s’équipe on ne peut pas tout avoir. Mais on peut s’organiser comme on veut, à l’heure qu’on veut et pas de problème pour se garer. Mais c’est là aussi le piège qu’il faut surveiller, facile de se décider de ne pas faire sa séance du jour…. Mais dans le cas où on sait qu’on est déterminée et que même si on est seule chez soi on va faire sa petite séance, ça peut être une bonne option.

Donc chez moi j’ai du matériel, (ramasse poussière) accumulé qui allait enfin servir . Chéri doux était ultra content de voir son argent en voie de rentabilisation.

Voici ma superbe smith machine cobra pour bien tout travailler (même si au final aujourd’hui ce n’est plus suffisant).

Mais voilà je fais quoi…. ? C’est bien beau d’être motivée….mais comment je m’en sors ? Je vais pas faire que des squats et des abdos quand même….Et là je cherche sur le net.

Internet : entre espoir et désespoir

Je commence par des exercices au poids du corps… mais je me fais ch…comme un rat mort. Bon les sacro saintes courbatures sont quand même là mais ne m’apportent pas de satisfaction et je meurs d’ennui.

Du coup je finis pas aller chercher des programmes gratuits sur internet en essayant de dégoter celui qui correspond aux conditions que j’ai chez moi.  Et là pas facile, j’ai essayé plein de trucs, puis acheté des bouquins, puis j’ai refouillé… Et là j’ai vu qu’on pouvait tout trouver et son contraire et ne pas savoir au final comment s’en sortir avec autant d’informations.

Puis je finis par trouver un programme qui me convient. Et là la mayonnaise prend.  Je fais mes 3,4  séances par semaine chez moi. Je n’ai pas tant de résultats que ça, mais ça me donne bonne conscience et je suis heureuse.  Mais le bazar dans ma tête revient quand je commence à trop chercher parce que je m’ennuie à pédaler pendant 45 minutes sur mon vélo.  Je découvre un truc qui s’appelle le HIIT et me voilà en train de sauter partout, de faire des burpees, de pédaler comme une dératée parce que j’ai trouvé un truc qui m’arrache les poumons mais qui me promet que 7 minutes c’est plus efficace que 30 minutes…

 

Le crossfit

Puis un beau jour une de mes amies très chère me parle de crossfit et je ne sais pas trop comment je me retrouve dans une box…Lieu qui pour une vraie fille comme moi ne m’a guère inspirée au début. Ça faisait crade, sans sentait la sueur, j’avais l’impression de servir de serpillère chaque fois que mon corps touchait le sol pour faire des burpees.

Mais voilà malgré le fait que j’ai failli m’évanouir un nombre incalculable de fois, j’ai accroché, je me suis retrouvée à courir (moi qui déteste ça) à faire des burpees, des tractions, des exercices en force, avec chrono…Bref à me dépasser à chaque séance.

Comme je le dis souvent le plus important c’est de trouver une activité qui fonctionne pour vous, qui vous fasse kiffer et qui corresponde à votre caractère. Et pour moi malgré le flot de bonnes sensations et le sentiment de progression trouvés dans le crossfit, c’est une activité qui a fini par ne me pas me convenir.

J’ai toujours été plus individualiste… j’ai vite trouvé qu’il y avait trop de monde, que mon espace vital était souvent piétiné…. J’adorais l’activité en soi, mais le succès du crossfit a été pour moi une des raisons qui m’en a détourné. Et de plus la précipitation dans la mouvement pas toujours bien exécuté m’ont causé des douleurs aux genoux et aux poignets qui ne m’ont pas du tout rassurée.

En muscu les salles sont souvent overbookée aussi aux heures de pointe, mais lorsque je suis sur ma machine, je peux mettre mon casque et m’isoler pour mieux me concentrer sur ce que j’ai à faire à mon rythme, sans pression.

Le cardio :

Je crois que même si les avis sont partagé là-dessus….les longues séances de cardio…. Ça commence à se démocratiser ne vous apporteront pas grand-chose en terme de résultats. En fait je veux dire par là que si votre objectif est de perdre du poids tout en améliorant votre silhouette le cardio seul ne fera pas de miracle.  On peut maigrir mais la tonicité du corps ne sera pas au rendez-vous…et personnellement pour moi c’est l’ennui mortel.

Je pense que je vais réfléchir à un article là-dessus….il y a vraiment de quoi dire et n’étant pas spécialiste ce serait aussi me lancer dans un sujet polémique sans l’avoir vraiment étudié à fond.

 

Mon choix ultime : la musculation

On m’a demandé si je pratiquais avec machine ou sans. Les deux méthodes existent mais pour mes objectifs il me faut soulever, pousser, tirer et chaque fois des charges plus lourdes. Et même si je souffre (je ne vais pas vous mentir, si vous ne souffrez pas un peu, voire beaucoup…y a un bug…pour progresser va falloir vous dépasser.)

Il existe maintenant des salles avec des tarifs très accessibles pour avoir accès aux machines dont on a besoin. Mais malheureusement il n’y a personne pour nous aider.

Mais si vous voulez vraiment vous y mettre, faites-vous coacher… Pour avoir des résultats faire les choses au hasard n’est pas toujours optimal. Alors oui il y a beaucoup de choses sur internet. Mais comment s’y retrouver ? On nous dit tout et son contraire ? Comment savoir que vous êtes en train d’exécuter correctement un mouvement si personne ne vous a regardé faire et vous a corrigé ?

Je vois tous les jours des personnes à la salle faire n’importe quoi. Les postures ne sont pas respectées, je les vois travailler en placant mal leur dos…Si vous voulez durer dans le temps prenez de bonnes bases.

Choississez bien votre coach….si vous ne voyez aucun résultat au bout de 3 mois c’est que ce n’est pas le bon….Bien sur cette remarque est valable si vous mangez correctement. Si vous mangez n0importe quoi, aussi bon soit votre coach votre progression sera beaucoup visible.

Surtout nous les femmes….on est capable de claquer notre argent dans des produits soi disant miracle contre la cellulite et je ne sais quoi d’autre…et les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Misez donc sur vous….l’argent investi dans des séances de coaching ne sera que du bonus.

Je vais ressembler à un mec ?

Bien….je ne suis pas une spécialiste d’hormones, de produits qui aident à développer de la masse ou autre. Mais je fais de la musculation depuis un an et demi, je suis régulière et avec mon défi j’ai vraiment poussé le niveau (et je suis en train d’aller encore plus loin). Et mesdames, nous n’avons pas ce qu’il faut dans notre cher petit corps pour développer une très grosse masse msuculaire, en tout cas pas sans prendre de trucs plus ou moins autorisés ou recommandés. Bien sur la génétique peut entrer en ligne de compte…mais quand même! Ce n’est pas un hasard ni un mystère si les mecs prennent plus de masse. Et ce n’est pas parce qu’ils sont plus fort et peuvent charger plus lourd. 😉 Pas tous! Héhé!!

Vous me trouvez masculine ? Je ressemble à un mec ? Alors oui mes bras se dessinent et laissent deviner que je fais du sport (encore que sur cette photo ça ne se voit pas tant que ça, et mon corps a bien changé depuis cette photo il y a un mois maintenant)…Mais entre un biceps tremblotant ou un bras un peu galbé et dessiné… Qu’est-ce qui est plus joli ?

Regardez ces différentes catégories de concours de musculation chez les femmes. C’est une affaire de goût…mais avant que vous ressembliez à l’une de ces filles va falloir travailler, dur, très dur et beaucoup plus que quelques mois. Personnellement je kiffe la catégorie bikini.  Il faudrait avoir en tête que les filles qui sont dans ces catégories veulent y être et font ce qu’il faut pour… Elles bossent dur, avec des charges que ni vous ni moi n’allons utiliser, avec des temps d’entrainement qui dépassent ce que le commun des mortels qui bosse tous les jours à le temps de consacrer à la musculation.

De plus sur ces photos de concours, les filles font un régime appelé sèche et avant d’aller sur scène leur alimentation a été adaptée, elles sont déshydratées pour justement montrer tous leurs muscles et une fois le concours fini les muscles ne ressortent pas autant. Elles reprennent une alimentation plus « normale » et ne sont pas comme ça toute l’année, contrairement à ce que l’on peut croire en regardant les photos sur les réseaux sociaux.

Vous pourrez toujours être maître de votre changement physique…si vous n’aimez pas…vous pourrez travailler autrement pour avoir un résultat qui vous plait plus. Mais nous avons tous une morphologie de départ qu’il sera compliqué de changer… « always au top de moi »….le titre de mon blog …ce n’est pas un hasard…être chaque jour la meilleure version de soi-même et c’est à chacun d’entre nous de décider quelle sera cette version.

 

Pour  la suite : ce que je peux vous apporter

J’ai d’autres questions qui me sont parvenues sur l’alimentation, sur les entrainements, sur mes routines. Je vais donc préparer des réponses à tout ça. Mais ceux qui me suivent vous aurez compris que je ne veux pas vous mentir ni raconter n’importe quoi. Je vais donc prendre le temps de bien me documenter pour ne pas raconter de bêtises surtout dans un domaine aussi pointu que l’alimentation.

Alors si vous en avez d’autres des questions, merci de les laisser en commentaires pour que tout le monde puisse les lire. Par mail, par message privé ou sur Facebook fait que pas tout le monde peut lire et c’est dommage, ça permettrait de préciser les questions et m’orienterait mieux dans la gestion de mes articles.

J’écris pour moi et aussi pour vous lecteurs…Si vous avez des questions, demandes, envies, si c’est dans mes cordes, c’est avec plaisir que je vais réfléchir et développer la question.

 

Pour conclure :

Faites ce qui vous plait mais si vous voulez une vraie transformation il va vous falloir de la constance. Faites-vous guider au moins pendant quelques temps, par un coach avec un(e) ami(e) qui s’y connait. Même en suivant un programme acheté sur le net. Je pourrai peut-être d’ailleurs vous faire un compte-rendu de ce que moi j’ai testé…? Ça vous intéresse?

Sur internet prenez la précaution de contraster ce que vous lisez…ne prenez pas tout sans vérifier.

    6 commentaires

  1. Vanessa R. 4 septembre 2017 at 15 h 35 min Répondre

    Et bien …vous avez tout testé !!!! Du coup les points de comparaison sont super intéressants…pour ma part je suis en sport en salle depuis des années mais je me pose aussi la question de changer …du coup ça me donne des orientations merci

    • Emmanuellerun 5 septembre 2017 at 17 h 09 min Répondre

      Je n’ai pas tout testé mais j’ai essayé plein de choses oui je pense. Contente si ça ouvre des pistes de réflexion. C’est le but! 🙂

  2. Mathilde 4 septembre 2017 at 21 h 32 min Répondre

    Coucou zot toutes,
    Personellement j’aime bien les salles et suis inscrite à une tout près de chez moi pour m’encourager à y aller..mais il y a salle et salle ainsi que tu le soulignais, et aux horaires de pointe, attendre pour faire son parcours de muscu ou faire son yoga en prenant le risque de prendre des coups de pieds des voisins peut vite décourager.
    Je n’ai eu recours à un coach que quelques fois car les options sont assez onéreuses ici mais clairement, ça m’a aidé pour apprendre les bons mouvements ou ceux adaptés à mes (modestes) objectifs.
    Bou courage à toutes et enjoy!

  3. Esther 5 septembre 2017 at 19 h 13 min Répondre

    Bonjour Emmanuelle,

    j’ai bien apprécié ton article, qui me parle puisque je viens juste de m’inscrire dans une salle de sport. Objectifs : perdre 2/3 kilos mais surtout tonifier ma silhouette et retrouver de la souplesse.
    Avant cette inscription, j’avais aussi essayé de suivre des programmes en ligne, mais franchement, je ne tenais jamais la distance.
    En ce qui me concerne, j’aime beaucoup suivre les cours collectifs parce que seule je m’ennuie vite, et surtout j’ai tendance a abandonner trop tôt. Et à la maison, je ne prend juste jamais le temps!
    Au moins, à la salle de sport, je ne peux pas arrêter avant la fin des 45 ou 60 mn du cours. Et puis parfois les cours sont assez ludiques, comme le step ou la zumba.
    Comme toi, je n’aime pas quand il y a beaucoup de monde, alors j’ai pris soin de choisir une salle qui propose des cours le matin ; je travaille chez moi donc j’ai des horaires très libres, ce qui est un vrai plus.
    Je vais aussi faire un peu de musculation, mais je vais me faire coacher, histoire de choisir les bons exercices et de faire les bons mouvements.
    Et ça fait quelques années que je lorgne du côté du crossfit, sans avoir jamais eu le courage de me lancer. Peut-être l’année prochaine;)
    En tout cas, je vais suivre tes articles avec attention, et je suis preneuse de conseils.

    Esther

  4. Emmanuelle 6 septembre 2017 at 18 h 16 min Répondre

    Coucou!

    Super article qui répond justement à mes interrogations à ce sujet : où, comment trouver la motivation ?

    Je vais essayer de suivre tes conseils, merci Emmanuelle !

    • Emmanuellerun 14 septembre 2017 at 18 h 20 min Répondre

      Coucou,

      Contente si mes conseils te sont utiles. J’attends la suite pour savoir si tu t’y es mise! 😉

Laisser un commentaire